Ce qui rend à mes yeux chaque séjour si particulier et attachant, tient à la création de cette entité éphémère : ce petit groupe de femmes qui ne se connaissent pas, mues par un goût prononcé de la découverte et de la rencontre.
Les participantes: Stéphanie, Raphaëlle, Marine, Delphine, Sarah et Jeanne

Dimanche 9 juillet

Stéphanie, Raphaëlle, Marine, Sarah et Jeanne ont passé la nuit à Cos (la ville !) et ont pris l’unique navette de 11h pour Kalymnos. L’idée est originale et aura eu son lot de malentendus (de ma part), je ne préconise pas cette solution qui est un peu plus chère : le trajet est plus long pour venir en taxi depuis l’aéroport et le bateau coûte environ 2 fois plus cher. La solution la plus simple est d’allé à Mastichiari (10 minutes en taxi) et de prendre une des 7 ou 8 navettes quotidiennes.
Delphine est déjà sur place, sans sa valise, celle-ci voguant en Europe, quand je viens toutes les récupérer au port de Potia. Elle la récupére le lendemain à l’aéroport de Kalymnos.
 
Après s’être rapidement installées dans leur chambre du Panormitis, nous partons manger à l’Ethereal. Ce petit restaurant/snack propose d’excellentes salades dont l’incontournable et délicieuse Ethereal salade. Les jus de fruits y sont aussi délicieux.
Après ce petit encas, je leur fait découvrir une petite plage ombragée à deux pas du restaurant.
La soirée se déroulera chez Manolis au restaurant la Kouzina by the sea.

Lundi 10 juillet

Le rendez-vous est donné à 7h30 au Monster Café pour prendre le petit-dej. Celui-ci est bien copieux mais prend un peu de temps à être confectionné.

Le Monster Café
Nous serons donc sur le secteur de Kastelli à 9h. L’exposition à la brise rend le secteur très agréable à grimper malgré la chaleur estivale. C’est un groupe bien homogène qui se dévoile lors de cette première séance d’escalade.

Sarah à l’aise !
Un lunch est pris au Sofrano et nous nous retrouvons à 19h30 pour la séance de yoga avec Eva.

Yoga avec vue.
Le thème du séjour en une image : yoga, cohésion et escalade !!
Nous allons ensuite manger à l’incontournable Eagean Taverne.

Mardi 11 juillet

Nous nous retrouvons à 7h30 au Monster Café pour le petit dej’ bien copieux servi et préparé par Saskia, la gérante des lieux.
Nous allons aujourd’hui à Noufaro, un secteur qui se prête à merveille pour l’objectif principal des enseignements d’escalade : faire de petits pas et utiliser la pointe des chaussons. La friction est à l’honneur !

Les «petits pas» de Delphine.
Après cela, nous nous allons au Super Mario pour prendre une collation et la bière salvatrice d’après grimpe.

 

La terrasse ombragée du Super Mario
La séance de yoga se déroule sur la terrasse du Panormitis avec le soleil couchant.

Sunset yoga !!
 

Le yoga développe la souplesse… cela semble évident en regardant Eva !
Le soir nous allons dans un lieu qui ne laissera aucune indifférente : l’Azul ! L’expérience est pour tous les sens !

Ambiance «Azul»

Mercredi 12 juillet

La grimpe se fait l’après midi, à Summertime, un secteur bien nommé. La séance de yoga est effectuée à 9h30 avec laquelle s’enchaîne le brunch au Monster Café.

Marine à l’assurage
Le thème du jour pour la grimpe sera la grimpe en tête. Toutes n’ont pas la même facilité et la même appréhension mais le dépassement de soi est le maître mot de la grimpe en tête : elles flirteront donc avec leur zone de confort avec plus ou moins d’aisance.

Ça grimpe à Summertime !
Nous nous arrêtons de grimper à 19h et nous nous rendons vers Emporios au Pirates Bay où Eva nous y attend. L’ambiance Robinson paumé sur son île est manifeste ! La plage est calme et nous nous laissons bercer par le bruit de la mer. La nuit nous enveloppe délicatement. Le repas, pris dans une ambiance tamisée aux lumières vacillantes, composé de salades Mermizelli et de poisson frais, est délicieux.

Ambiance Pirates Bay
 

Jeudi 13 juillet

C’est la journée de repos… on ne grimpe pas… le moins possible en fait !
Après le petit déj (au Monster, il faut suivre un peu !) nous retrouvons Ana, la femme de Dimitri, le capitaine de notre bateau et guide pour la journée, qui nous emmène à Potia pour notre embarquement.
Aujourd’hui pour faire dans l’habituel, on va faire des trucs déments !! Nager avec des dauphins puis un peu de Deep Water soloing (voir les photos). On se restaure à Psérimos, une petite île au nord de Kalymnos, dans une petite auberge que connait bien Dimitri et on termine gentiment dans une piscine, accoudé à un bar !!

Jeanne aux prises… avec l’inversée
 

Delphine en recherche de solutions pour traverser…qu’elle pourra continuer de chercher sur son film !
 

Raphaëlle bien sur ces appuis, moins bien avec ces mains…
 

Sarah délaye avant le gros mouv’…
 

…pareil pour Fred ! La peur peut-être…

 

La piscine, le bar, les filles et l’incruste…
 

De la grosse ambiance !!
Le soir, c’est chez Fabrisio à la Kambuza que nous irons déguster ses fameuses pizzas !

Vendredi 14 juillet

Yoga d’éveil à 9h30, brunch au… et nous partons à Mirties (à coté de Massouri) pour prendre le bateau et aller grimper à Telendos au secteur Irox. Le bateau nous dépose à 5 minutes du pied de la falaise ! Aller à Telendos, c’est un peu le voyage dans le voyage… aller à Pserimos aussi dans ce cas là… c’est un séjour gigogne !

Le taxi de Kalymnos
 
De jolies voies de 20 mètres, assez verticales permettrons de se chauffer avant d’aller essayer la voie retors de la journée : un 5c avec une section bloc. Stéphanie sera la seule à grimper en tête et à faire une jolie chute !
 

Pas compliqué la grimpe !
Le retour se fait à pied, il prendra à peu près environ 1 heure et 8 minutes approximativement ! Nous prenons sans attendre de grandes bières chez Yianis, le patron du Rita. Nous commandons quelques spécialités locales dont du poulpe à l’huile et au vinaigre : délicieux !

Le retour de Telendos

Samedi 15 juillet

Grasse mat’ !! On se retrouve au Monster pour le brunch. On décolle pour Vathis à 15h. Notre dernière journée de grimpe se fera sans corde ni baudrier : 250 mètres de traversée au dessus de l’eau pour s’initier à la philosophie aquatique dans «Socratic Swimming Lessons». Le plaisir du jeu sur ce rocher bien adhérent est extatique !

 

Le cadre…
 

…le groupe…

…performance…
 

…et agilité !
Après 2 heures de grimpe et un crux ardue en 6a+, un peu de shopping pour la détente !!
Nous retrouvons Eva à 19h30 pour l’ultime séance de yoga.
 

Combat de sorcières…
Et là, la journée bascule ! Direction l’Azul pour l’anniversaire de Stephanie.

Le calme avant le déferlement…
 

Un verre, 8 pailles et…
 

…feu, ça dégoupille !

 

Le vase est rétamé en 14 secondes !

 

Sarah : «on va pas rester sur une jambe !». Effectivement, Sarah deviendra multi-jambiste mais ne tenant pas forcément dessus !
Quelques cocktails plus tard et le petit groupe migre vers le Nadir pour enflammer la soirée ! La suite est une histoire qui appartient à la mémoire collective du groupe…

Dimanche 16 juillet

À 11h, j’emmène tout le monde à Potia pour prendre le bateau pour Kos. Les départs vont s’échelonner sur trois jours depuis Kos, c’est un peu le sas de décompression avant de retourner dans le tumulte de la vie citadine.